Return to site

Voltaire à l'école Claude Nicolas, épisode 1

Dernière séance avant les vacances avec le groupe d'apprentissage des compétences relationnelles C'est moi - C'est nous, à l'école Claude Nicolas, à La Rochelle (17)

L'équipe propose aux enfants le jeu du " téléphone arabe ": on observe ce qui reste d'un message qui parcours, de bouche à oreille, le cercle des enfants. Ça n'est pas facile de se comprendre: on chuchote toujours trop haut ou trop bas, et puis ça chatouille dans les oreilles.

Premier message, premier tour de piste et première surprise: l'annonce d'un simple retard du Père Noël s'est transformé, en bout de chaine, en catastrophe! Le dernier garçon, très embarassé, se lève et prononce d'une voix hésitante: "Le Père Noël ne viendra pas, et personne n'aura de cadeau".

Bref moment de désarroi sur les visages - et si c'etait vrai ? - un premier rire fuse, puis c'est l'hilarité générale, un peu forcée: tu y a cru toi ? Moi non, pas si bête !

Le debrief de l'animatrice explique le fonctionnement de la rumeur et la nécessité de traiter avec prudence les "on dits". Comme l'enseignait l'inventeur de la communication non violente, Marshall Rosenberg : "les mots sont des fenêtres, ou bien ce sont des murs". Comprendre: porter attention à nos paroles qui peuvent tout aussi bien nous ouvrir et nous relier aux autres, que créer ou entretenir la division.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly