Return to site

Voltaire à l'école Claude Nicolas, épisode 2

Atelier de communication en grand groupe : un garçon panique visiblement au moment de se lever pour parler devant les autres. Olivier, son instituteur, le rassure : tu peux le faire !

Prendre la parole devant un groupe est, selon une enquête récente, la première source d'anxiété des américains, devant la peur de la mort. Comment aider les enfants à y faire face ? Comment leur permettre de l'apprivoiser ?

La stratégie de la mindfulness consiste à reconnaître l'émotion qui est là, puisqu’elle est là. Une émotion, c’est d'abord une sensation dans le corps. Reconnaitre l’émotion, c’est rester un instant avec les sensations - gorge qui se serre, jambes qui se dérobent, coeur qui bat, envie de vomir ou mal au ventre …Rester sans bouger, avec la vague de l’émotion, sans la nier ni la fuir, bien centré sur ses appuis et sa respiration.

En tibétain, méditer se dit “GOM”. Littéralement “GOM” signifie "se familiariser”, “apprivoiser”. Dans le récit du Petit Prince, le renard lui propose de l'apprivoiser. Comment fait-on, demande le Petit Prince ? “Jour après jour tu viendras, et moi aussi je viendrai...” lui réponds l’animal sauvage, à qui curieusement, Saint-Exupery confie le soin de nous enseigner comment faire avec nos peurs.

Le poète Philippe Jacottet, nous invite à étendre cette stratégie de la patience à tout ce que nous voudrions changer, en nous et autour de nous :

“On peut a tout moment modifier la vie, avec assez d'attention et de douceur”.

À méditer.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly